mardi 31 janvier 2012

Sélection du Prix Soroptimist de la Romancière francophone 2012

De l'Albanie au Sénégal...


Pour la sixième édition du Prix Soroptimist de la Romancière francophone, 60 clubs de l’Union Française participent à l’élection de la lauréate afin de partager leur goût de la lecture et du voyage en partant à la découverte et à la rencontre de femmes étrangères utilisant le français pour exprimer leur imaginaire.
Ce sont ainsi plus de 400 lectrices de professions variées vivant sur tout le territoire français (métropole et DOM-TOM) qui éliront la lauréate parmi cette sélection d’ouvrages parus en 2010 et 2011 :

(Cliquez sur le nom des différents auteurs pour les retrouver dans les bibliothèques du Brabant wallon et le réseau Caracol.)

Albanie
Bessa Myftiu : « Amours au temps du communisme » (Fayard)
Les petites et les grandes mésaventures auxquelles s'exposaient les jeunes amoureux dans l'Albanie communiste. Légendes ringardes et superstitions poussiéreuses, structure patriarcale héritée du Moyen Âge, morale intransigeante du progrès socialiste. Des préceptes surannés qui devaient être suivis : arriver vierge au mariage, éviter les mésalliances, suivre les recommandations des parents.
Docteur en Sciences de l'éducation, Bessa Myftiu est poète, traductrice, scénariste et romancière. Née à Tirana, elle habite aujourd'hui en Suisse, où elle enseigne à l'Université de Genève. Elle a choisi le français pour langue d'écriture.

Algérie
Kaouther Adimi : « L'Envers des autres » (Actes Sud)
Radioscopie des souffrances et des espérances de la société contemporaine à travers le quotidien silencieux d'Adel et de sa sœur Yasmine, vivant avec leur mère et leur sœur ainée au milieu des habitants d'un quartier d'Alger au début du XXIe siècle. Prix littéraire de la vocation 2011 (Fondation M. Bleustein-Blanchet).
Née en 1986 à Alger, Kaouther Adimi a fait ses études en Algérie avant de venir à Paris, où elle vit depuis deux ans. Ses nouvelles ont été distinguées par le Prix du jeune écrivain francophone de Muret (2006 et 2008) et par le Prix du Festival international de la littérature et du livre de jeunesse d'Alger (2008). « L'envers des autres » est son premier roman.

Australie
Emmelene Landon : « La Tache aveugle » (Actes Sud)
Diotime, devenue aveugle accidentellement, Fanny et Susannah, sont trois soeurs et étudiantes aux Beaux-Arts de Paris. Elles s'enthousiasment pour la méthode de composition des paysages, dite des taches, mise au point par le peintre Alexander Cozens au XVIIIe siècle.
Née en Australie en 1963, Emmelene Landon a fait l'École des beaux-arts de Paris. Auteur de trois films, elle a réalisé un tour du monde sur des cargos. Écrivain, elle est aussi peintre et productrice de radio. Elle a publié trois livres : « Le Tour du monde en porte-conteneurs » (Gallimard, 2003), « Susanne » (Léo Scheer, 2006) et « Le Voyage à Vladivostok » (Léo Scheer, 2007).

Belgique
Diane Meur : « Les villes de la plaine » (Sabine Wespieser)
Asral, le personnage central de ce roman antique, est missionné pour produire une copie neuve du testament d'Anhouer, un héros mythique et père des lois de la ville de Sir. Le jeune scribe décide de faire secrètement une deuxième copie de ce testament.
Diane Meur est née à Bruxelles en 1970 et vit à Paris depuis 1987. Ses études d'histoire sociale de la littérature l'ont notamment amenée à se pencher sur la période de la Monarchie de Juillet, ainsi que sur la littérature populaire du XIXe siècle. Traductrice de profession, elle a également publié en 2002, chez Sabine Wespieser éditeur, un premier roman intitulé « La Vie de Mardochée de Lowenfels, écrite par lui-même », qui a reçu le Prix de la première œuvre de la Communauté française de Belgique.

Bulgarie
Rouja Lazarova : « Mausolée » (Flammarion)
Dans la République populaire de Bulgarie, de 1944 à la chute du mur de Berlin, trois femmes, Gaby, sa fille Rada, et sa petite-fille Milena, oscillent entre la subversion et de la provocation contenue, la haine du régime communiste, la peur et l'instinct maternel de protection.
Née en 1968 dans la Bulgarie communiste, Rouja Lazarova a étudié la littérature française à Sofia et publié des nouvelles dans des revues littéraires. En 1991, elle s'est installée à Paris. Journaliste et auteur de deux romans, « Sur le bout de la langue » et « Cœurs croisés » (Flammarion), elle roule depuis sept ans en moto mais elle n'est toujours pas capable de changer les bougies.

Côte d'Ivoire
Véronique Tadjo : « Loin de mon père » (Actes Sud)
Une jeune métisse rentre en Côte d'Ivoire où son père vient de mourir. Alors qu'elle prend en main l'organisation des obsèques, une inconnue vient lui réclamer l'héritage, révélant ainsi la vie secrète de son père.
Véronique Tadjo vit actuellement en Afrique du Sud. Elle a écrit plusieurs romans et recueils de poèmes et consacré une partie importante de son oeuvre à la jeunesse. Chez Actes Sud, elle a publié « L'Ombre d'Imana » (2000) et « Reine Pokou » (2005), couronné par le Grand prix littéraire d'Afrique noire.

Estonie
Katrina Kalda : « Un roman estonien » (Gallimard)
En 1994 à Tallinn en Estonie, August, un jeune homme introverti, rencontre Eerik Pall, homme politique et industriel, qui le fait entrer au journal Tänapäev. Dans le roman-feuilleton patriotique qu'il doit écrire, il met en scène un étudiant engagé dans la lutte antisoviétique, épris de Carlotta, double littéraire de Charlotte épouse d'Eerik dont August est secrètement amoureux.
Katrina Kalda est née en Estonie. Elle vit et travaille en France. Elle publie là son premier roman.

Liban
Debs Nayla : « Sofar Blues » (La Cheminante)
Naissance du grand amour à Sofar, petit village réputé de la montagne libanaise d'avant-guerre, qui se projette dans un avenir incertain et une psychologie inattendue du masculin et du féminin.
Nayla Debs est née au Liban, à Beyrouth. Elle a étudié au Collège Protestant français de Beyrouth et est issue d'une famille chrétienne orientale.
Mia Jamhouri : « Laure dessine » (Tamyras)
À 16 ans, Laure gagne son argent de poche en dessinant des portraits. Adolescente décalée, elle se perd dans la drogue, un amour interdit et une mère absente.
Mia Jamhouri nous livre ici son premier roman. Rédigé dune traite à seize ans, remanié à dix-sept ans, précieusement conservé de dix-huit à dix-neuf ans, Laure dessine est finalement publié alors que Mia entre dans sa vingtième année.

Sénégal
Khadi Hane : « Des fourmis dans la bouche » (Denoël)
Khadîdja, d'origine malienne, élève seule ses quatre enfants à Paris, dans le quartier de Château-Rouge. À cause de sa liaison avec un Blanc, elle est petit à petit exclue de sa communauté.
Née à Dakar, Khadi Hane vit en France. Elle est l'auteur de romans et de pièces de théâtre, dont « Sous le regard des étoiles » (1998), « Ma sale peau noire » (2001) et « Le Collier de paille » (2010).

Le Prix Soroptimist de la Romancière Francophone 2012 sera remis le 17 novembre 2012 à Grenoble.

Juan


Sources : blog.prix-litteraires.info, prix-litteraires.net et Électre – 30 janvier 2012

Retrouvez toutes ces actualités dans la rubrique " Actualités du livre " du site Escapages !

lundi 30 janvier 2012

Art Spiegelman, décoré de l'Ordre des Arts et des Lettres

Le président du 39e festival d'Angoulême prend du galon



Art Spiegelman est un personnage à part. À part dans le monde de la BD, pour son trait et son caractère. Et à part dans le monde des médias, qu'il a qualifié de « timide et conservateur » suite aux critiques publiées concernant la politique bushienne post 11 septembre 2001.

Une forte personnalité qui ne l'empêche pas d'accepter les honneurs d'un ministre de la Culture en visite ce dimanche à Angoulême. Déjà Chevalier de la Légion d'Honneur, Art Spiegelman a pris de l'avancement, le voici Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres.
[...]
Sources : AFP va TV5

Jean-Romain Blanc

Art Spiegelman est un illustrateur et auteur de bande dessinée américaine, né le 15 février 1948 à Stockholm (Suède). Figure phare de la bande dessinée underground américaine des années 1970-1980, il est à partir du milieu des années 1980 surtout connu pour sa bande dessinée « Maus », qui lui a valu un Prix Pulitzer. C'est également un illustrateur reconnu. Il vit à New York avec sa femme, Françoise Mouly. Il est honoré du Grand Prix de la Ville d'Angoulême en 2011.


Sources : ActuaLitté, Wikipédia et Électre – 30 janvier 2012