jeudi 27 novembre 2014

Coup de coeur : Va où la peur te mène

Ammirati, Andrée
Va où la peur te mène
Cherche Midi, 2013
(Romans)
978-2-7491-3077-4
Adultes

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – JLC

Pour son premier roman, l’auteur nous emmène en Italie. La première partie du récit se situe au début de la Première Guerre mondiale où la misère et la montée du fascisme bousculent la vie d’un paisible village. Michèle, enfant battu et soumis à un père violent se transformera en un être tyrannique endossant l’habit des Chemises noires. Il assouvira sa soif de puissance par la terreur, le viol, les meurtres, les tortures… Face à cette violence, une modeste famille, les Girani, n’a plus que l’exil comme échappatoire. Dans la deuxième partie du récit, nous suivons leur exil en France dans les environs de Grasse. La famille vivra la vie difficile des immigrés, peinant à trouver du travail s’abrutissant dans le fastidieux travail de cueillette du jasmin pour les riches propriétaires terriens. C’est dans les dernières pages que se dénouera toute l’histoire et où se retrouveront face à face tortionnaire et victimes. Roman dense, beaucoup de personnages apparaissent au fil du récit, sans lien apparent entre eux mais qui tissent un canevas donnant toute sa force au récit. Un roman passionnant qui se lit d’une traite.


jeudi 20 novembre 2014

Moments à lire : Les chats de Louise Michel

Wacrenier, Michel
Les chats de Louise Michel
J. Losfeld, 2014
(Littérature française)
ISBN 978-2-07-25914-6
Adultes

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – JLC



Il y a Bouboule, Kouki, koluche, Michou, Pacha, Robin. Et aussi Félix, Rosette, Caramel, Monocle et bien d’autres… Ce sont les chats du square Louise Michel, au pied de la butte Montmartre. Il y a  aussi Christophe le narrateur, la soixantaine et un rien misanthrope, Simone « la Grande Gueule », Marinette, Alain, Pietro, Louisette, Ségolène et Céleste. Eux, ce sont les membres de l’association « le Chat Sans Abri ». Ils se réunissent régulièrement chez les uns les autres autour d’un verre de porto, de whisky ou d’une tasse de thé. Mais voilà que cette amitié est mise à mal par la mort successive de plusieurs membres. Meurtres ou suicides ? Les survivants se suspectent. Entre le monde des hommes et le monde des chats, le lecteur est emporté dans ce polar où chantage, règlement de compte et harcèlement sentimental on souhaite connaître le fin mot de l’histoire… que je ne dévoilerai pas. Mystère, tendresse, ronronnements, l’auteur nous offre un agréable plaisir de lecture, à lire, confortablement installé, un chat sur les genoux.

jeudi 13 novembre 2014

Moments à lire : Sade

Brighelli, Jean-Paul
Sade
Larousse, 2000
(La vie, la légende)
2-03-505012-X

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – Myriam



Le 2 décembre 1814, Donatien Alphonse François de Sade, dis le divin marquis n’est plus. Aujourd’hui encore, sa réputation fait en sorte qu’il reniait mœurs et coutumes pour ne connaître qu’une loi : celle de son plaisir et de donner voix à la somptueuse sauvagerie du désir. Malgré 27 ans d’emprisonnement, il eut une existence publiquement honorable entre rêve et réalité. La collection « La vie, la légende » propose cette biographie en deux parties qui rassemblent les faits et la légende. C’est une manière de donner vie au héros sadien et son au-delà érotique. Né à Marseille en 1953, Jean-Paul Brighelli est un passionné de l’enseignement. Jean-Paul Brighelli est l'auteur ou le coauteur d'un grand nombre d'ouvrages parus chez différents éditeurs.On lui doit de nombreux ouvrages pédagogiques destinés aux lycéens et aux étudiants.Il rédige également plusieurs ouvrages, dont des annales, pour les lycéens des séries littéraires et les étudiants de BTS. Il publie également un grand nombre d'essais sur des écrivains et œuvres littéraires.

Moments à lire : Le thé : arômes & saveurs du monde

Gautier, Lydia
Le thé : arômes & saveurs du monde
Aubanel, 2005
2-7006-0396-6

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – Myriam



Boisson millénaire, le thé est un produit gastronomique mondial qui se déguste toujours avec l’esprit de convivialité et de partage. Sur chaque continent, le thé est bu quotidiennement et est considéré comme un breuvage spirituel aux nombreuses vertus. Il fait partie des traditions aux goûts très variés. Ce magnifique ouvrage aux illustrations incomparables est l’occasion rêvée de vous faire voyager à travers les âges à la conquête des six couleurs du thé. Découvrez les chemins du thé, son alchimie et sa dégustation. Ingénieure agronome diplômée de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, spécialisée en agriculture comparée et développement agricole, Lydia Gautier, née en France a exercé dans des vignobles français et sud-américains avant de se spécialiser dans le thé et d’exercer son métier d’expert thé avec passion depuis bientôt 15 ans comme consultante, formatrice et auteur. À partir de 2002, elle développe ses talents d’auteur tout en poursuivant un travail de fond sur les trends internationaux du marché du thé et sur la formation professionnelle.

lundi 3 novembre 2014

Moments à lire : Pétronille

Nothomb, Amélie
Pétronille
Albin Michel, 2014
(Romans français)
978-2-226-25831-1


Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – Myriam

Les plus belles phrases de ce roman sont à mes yeux les premières : [L’ivresse ne s’improvise pas. Elle relève de l’art, qui exige don et souci. Boire au hasard ne mène nulle part…]. L’auteure mêle intelligemment la magie des bulles du champagne au charme d’une rencontre, Pétronille Fanto, jeune femme aux allures d’adolescent revêche. Une forte amitié relie les deux femmes. L’une, romancière connue, guide la jeune apprentie dans l’univers de l’écriture. L’autre aux airs encore enfantins profite de la magie littéraire de son amie. Deux personnages très différents en somme, mais qui ont un point commun : le pétillant !, et pas n’importe lequel. Boire une coupe de champagne et, autour de vous, tous vous semblent différents ! Cette dame du roman nous ballade dans une fiction bien ficelée. Après avoir travaillé à Tokyo pendant une année, Amélie Nothomb publie son premier roman «l’Hygiène de l’Assassin» en 1992. Dès ce premier livre, l’œuvre littéraire d’Amélie est tellement appréciée qu’elle se voit tout de suite adaptée au cinéma. Au vu de ce succès, elle se consacre à l’écriture de romans à style autobiographique ou fictionnel. Elle arrive à écrire trois romans par an, mais avoue n’en publier qu’un seul. Toutefois, la carrière d’écrivaine d’Amélie Nothomb prend un autre tournant en 1999. Cette année-là, son livre «Stupeur et Tremblement» est primé du Grand Prix du Roman par l’Académie française. Par la suite, Amélie Nothomb sort successivement de nouveaux romans, année après année, dont «Métaphysique des tubes» en 2000, «Cosmétique de l’ennemi» en 2001, «Robert des noms propres» en 2002... Elle cartonne avec la vente de son ouvrage «Acide sulfurique» en 2005. Fidèle à son éditeur Albin Michel, Amélie Nothomb a produit en tout 18 ouvrages dont les thèmes sont inspirés de sa propre vie, mais surtout de ses voyages incessants ainsi que de son admiration pour la culture du Soleil Levant.