vendredi 20 mars 2015

Coup de coeur : A moi seul bien des personnages

John Irving
A moi seul bien des personnages
Points, 2014
(Points ; 3264)
978-2-7578-4143-3


Soledad Ferreira (lectrice) - Bibliothèque communale de Rebecq

Quel plaisir de se plonger dans un tel roman ! De redécouvrir ces éléments qui font la patte d’Irving, de s’immerger dans son univers si particulier, à la fois familier et étrange. Dans cette histoire, Bill, le héros, raconte sa vie. Sa découverte de la littérature à quinze ans, mais aussi celle de l’amour. Toutes deux incarnées par la bibliothécaire municipale. Evidemment, dans ce trou perdu du  Vermont qu’est First Sister, une femme comme Miss Frost- une transgenre dira-t-on dans le New-York libéré et insouciant des années 80 – c’est  plus qu’un tabou, c’est une honte !   Or cette rencontre, toute honteuse qu’elle apparaisse aux yeux de sa famille et de ses concitoyens, constituera pour William une révélation, une libération sur le chemin de ses désirs sexuels suspects en ces sixties pudibondes. 
Roman de formation irvingnien qui voyage du Vermont à New-York en passant par le Berlin des années 70,  A moi seul bien des personnages permet au lecteur de suivre de l’intérieur un personnage qui se cherche à travers la vie mais aussi dans la littérature. Ce qu’on appelle un beau personnage !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire