mercredi 25 mars 2015

Coup de coeur : L'homme qui avait soif


Mingarelli, Hubert
L’homme qui avait soif
Stock, 2014
(Bleue)
978-2-234-07486-6
Adultes

Nicole (lectrice) – Rixensart – Bibliothèque communale de Genval

Un jeune soldat nippon démobilisé et traumatisé par la terrible bataille de Peleliu en 1944, tente d’apaiser ses cauchemars et ses angoisses par une longue marche vers un avenir peut-être meilleur… Très beau roman sur les traumatismes de guerre et la solidarité humaine, sobrement écrit, avec pudeur et poésie.

lundi 23 mars 2015

Coup de coeur : Sois belle et bats-toi

La Bigne, Yolaine de
Sois belle et bats-toi ! : manifeste féministe des femmes féminines
La Martinière, 2012
978-2-7324-5026-1
Adultes

Ann - Bibliothèque communale de Rebecq

L'évolution” du féminisme et sur le difficile chemin des femmes de tous pays, de toutes époques, de toutes religions. Des pages accrocheuses aux slogans bien pensés. Des images très représentatives… Des faits toujours difficiles à croire… Des constatations que certains pouvoirs en place devraient prendre en compte… Il se lit en moins de deux et on relève la tête en se disant : « m'enfin comment est-ce possible qu'on en soit encore là!!! ». A lire absolument que vous soyez une femme ou un homme !

vendredi 20 mars 2015

Coup de coeur : A moi seul bien des personnages

John Irving
A moi seul bien des personnages
Points, 2014
(Points ; 3264)
978-2-7578-4143-3


Soledad Ferreira (lectrice) - Bibliothèque communale de Rebecq

Quel plaisir de se plonger dans un tel roman ! De redécouvrir ces éléments qui font la patte d’Irving, de s’immerger dans son univers si particulier, à la fois familier et étrange. Dans cette histoire, Bill, le héros, raconte sa vie. Sa découverte de la littérature à quinze ans, mais aussi celle de l’amour. Toutes deux incarnées par la bibliothécaire municipale. Evidemment, dans ce trou perdu du  Vermont qu’est First Sister, une femme comme Miss Frost- une transgenre dira-t-on dans le New-York libéré et insouciant des années 80 – c’est  plus qu’un tabou, c’est une honte !   Or cette rencontre, toute honteuse qu’elle apparaisse aux yeux de sa famille et de ses concitoyens, constituera pour William une révélation, une libération sur le chemin de ses désirs sexuels suspects en ces sixties pudibondes. 
Roman de formation irvingnien qui voyage du Vermont à New-York en passant par le Berlin des années 70,  A moi seul bien des personnages permet au lecteur de suivre de l’intérieur un personnage qui se cherche à travers la vie mais aussi dans la littérature. Ce qu’on appelle un beau personnage !

jeudi 19 mars 2015

Coup de coeur : L'homme du verger

Amanda Coplin
L’homme du verger
Bourgeois, 2014
(Littérature étrangère)
978-2-267-02642-9


Françoise - Bibliothèque communale de Rebecq

Début du 20ème siècle, dans le nord-ouest des Etats-Unis : Talmadge vit seul depuis presque 50 ans dans la quiétude de son verger et de ses changements de saison. Les seuls êtres qui rompent sa solitude sont Caroline Middey, sage-femme et guérisseuse, et les Indiens qui viennent l’aider chaque année pour la cueillette des fruits. Un jour, deux jeunes soeurs farouches, Jane et Della, font irruption dans ce verger et vont bouleverser sa solitude. Toutes deux sont enceintes et en fuite, fragiles et à moitié sauvages. Talmadge respecte leur retrait et leur silence, les nourrit, les apprivoise lentement. Sa vie jusqu’alors tranquille se colore d’une violence dont il veut sauver les deux jeunes filles. Amanda Coplin, dont c’est le premier roman, nous livre une épopée lente et poétique qui parle des liens invisibles qui unissent les êtres

jeudi 12 mars 2015

jeudi 5 mars 2015

Coup de coeur : Aller simple pour Nomad Island



Incardona, Joseph

Aller simple pour Nomad Island

Seuil, 2014

(Seuils policiers)

978-2-02-107992-0


Natacha (lectrice) - Bibliothèque publique François De Troyer de Rixensart


Le Nomad Island Resort promet au Jensen des vacances paradisiaques. Coupée du monde et encerclée de résidents au sourire inaliénable, la famille genevoise perd peu à peu le sens des réalités et la notion du temps. Entre angoisse pour les personnages et sourire devant leur naïveté, le lecteur comprend que le paradis annoncé n’en a que l’apparence. Avec une intrigue simple et un style concis, Joseph Incardona livre un roman noir et d’aventures qui nous amène à réfléchir sur la société de loisir, le bonheur, la famille, etc. à travers un agréable moment de lecture.

Eurêkoi !?

 
Vos bibliothécaires vous répondent en moins de 72h, service gratuit !
 
 
Diverses bibliothèques du Brabant wallon participent aussi à ce service!
Vous trouverez sur leur site un lien vous permettant de poser votre question...
Alors... Interrogez directement votre bibliothèque favorite!